Accueil > Dossiers > Nations > REDFOR

REDFOR

A travers les différents opus de la série Wargame, plusieurs nations sont impliquées dans le conflit.

Voici une courte présentation des pays "Redfor", le Pacte de Varsovie et ses alliés:

 

URSS : L'Union Soviétique s'appuie sur de larges formations de chars lourds soutenues par des hélicoptères d'attaque et des canons lourds. Si leurs chars, handicapés par des optiques plus médiocres que ceux de l'OTAN, ont une portée d'engagement moindre, ils sont mieux blindés et pourtant plus rapides.

République Démocratique Allemande : Si les troupes est-allemandes combattent presque exclusivement avec du matériel soviétique, leur infanterie est endoctrinée et entraînée sans relâche jusqu'à un haut niveau d'excellence. Ayant la charge de la surveillance de la majeure partie du Rideau de Fer, ils attachent une grande importance à la reconnaissance et au renseignement.

Pologne : Les troupes polonaises se veulent les héritières d'une longue tradition militaire remontant à bien avant leur intégration au bloc communiste. S'ils ne disposent pas du matériel le plus récent, ils alignent toutefois quelques véhicules qui leurs sont propres, et de redoutables troupes d'infanterie spécialisées.

Tchécoslovaquie : Leurs troupes sont celles ayant conservées la plus grande indépendance vis-à-vis de l'URSS. Elles disposent de leurs propres transports de troupes et armements portatifs, ainsi que des variantes nationales de véhicules soviétiques. Mais c'est dans le domaine de l'artillerie que leur armée brille, avec des pièces certes chères, mais à la précision et mobilité supérieure.

 

Chine: La rupture sino-soviétique a forcé l’armée chinoise, originellement très dépendante du matériel soviétique, à développer sa propre industrie militaire. Oscillant entre technologie occidentale et production locale, l’armée chinoise n’a plus guère à envier, dans bien des domaines, à ses homologues occidentaux et soviétiques au tournant des années 90. L'objectif est principalement de l'Armée Populaire de Libération (APL) est la dissuasion envers les autres puissances voisines de porter atteinte à son territoire, d'avoir la capacité d'intervenir dans les pays voisins et maintenir l'ordre dans son propre territoire.

Corée du Nord: L’armée nord-coréenne s’appuie toujours sur la masse de son armée, la plus nombreuse au monde, pour compenser son retard technologique sur ses adversaires sud-coréens et américains. Toutefois, jouant des rivalités entre Chinois et Soviétiques, elle a su obtenir de l’un et de l’autre de larges moyens militaires lui permettant de compenser une bonne partie de ses faiblesses. L’armée nord-coréenne est donc un étonnant mélange de véhicules tout droit sorti de la Seconde Guerre Mondiale et de quelques exemplaires de prototypes modernes de ses voisins communistes. L'armée Nord-coréenne (KPA) se base plutôt dans une perspective guerrière de reconquête du Sud et dans une lutte contre l'impérialisme occidental.

© 2017 - Powered by e-cms - Site Community Network -Hébergé par NitroServ - A propos - Contact
ColdWarSpirit is a non-official fansite about Wargame™ and Act of Aggression™ - Wargame™ and Act of Aggression™ trademarks are the property of Focus Home Interactive and Eugen System.