Campagne

La campagne de Wargame Airland Battle utilise un système bien différent de European Escalation. En effet, après une mise en situation et une présentation des forces en présence, vous êtes seul maitre de la conduite des opérations sur une carte stratégique. Le scénario global est l'invasion de la Scandinavie par les forces du Pacte, les différentes camapagnes représentent les grandes phases possibles d'une telle situation.

 

Le théatre d'opération se déplace en Scandinavie 

Cette fois-ci, il n'y a pas de video briefing. Voici les mises en sitation:

Campagne 1 : Die Hard

Si son axe offensif principal est tout proche du Rhin, la situation déjà critique du Pacte de Varsovie est en train de tourner au désastre sur les fronts de Bulgarie, de Roumanie et de Crimée.
Contraints de s'asseoir à la table des négociation à Genève, l'URSS et ses alliés, victorieux en Europe, vont devoir songer à un règlement ante bellum s'ils ne veulent pas voir les troupes de Méditerranée de l'OTAN enter en Tchécoslovaquie.
Mais le général Gruber, qui commande la 1re armée est-allemande, suggère à ses supérieurs soviétiques de lancer une attaque éclair au Danemark.
Son plan? Paralyser le port d'Aarhus avec l'appui du 22e Panzer-Regiment et de la 510e brigade blindée soviétique et bloquer le plus important point d'arrivée des renforts de l'OTAN!
En cas de succès de cette manoeuvre audacieuse, les négociations tourneront rapidement à l'avantage du Pacte et tous les sacrifies consentis pour rejoindre le Rhin n'auront as été vains.

Objectif du Pacte: 

Différentiel de puissance : 

Prévision de renforts du Pacte : 

 

Campagne 2 : Forteresse Oslo

En deux semaines de combats acharnés, les forces du Pacte ont écrasé les défenses établies par l'OTAN en Scandinavie.
La Suède, la Norvège et le Danemark ont dû se rendre, ce qui représente une victoire totale pour les Soviétiques et leurs alliés sur le front Nord.
Mais la situation en Allemagne a pris un tour totalement opposé : les forces du Pacte ont été stopées puis repoussées par une contre-offensive de l'OTAN et ont subi de lourdes pertes.
Sous la pression de l'opinion publique occidentale, le haut commandement de l'OTAN a décidé de dépêcher quelques éléments vers le nord afin de libérer le Danemark et la Norvège.
Epuisées par leurs première campagne victorieuse, les forces d'occupation du Pacte en Scandinavie parviendront-elles à conserver leurs positions assez longtemps pour que le haut commandement y envoie des renforts ?

Objectif de l'OTAN : 

Différences de puissace : 

Prévision de renforts de l'OTAN : 

Prévision de renforts du Pacte : 

 

Campagne 3 : JOUKOV-2

Les affrontements en Allemagne sont dans l'impasse depuis près de trois semaines et cette guerre de position rappelle fort la Première Guerre mondiale.
Du fait des pertes considérables qu'impose une telle situation, l'OTAN et le Pacte de Varsovie ont réduit leur engagement sur le front annexe de Scandinavie.
Mais le GRU, principal organe de renseignement, a détecté des préparatifs de l'OTAN en vue d'une initiative de grande ampleur visant certainements à prendre l'initiative en Scandinavie afin de soulager le front allemand.
Face à cette menace, le QG du front Nord ordonne l'exécution du plan d'alerte JOUKOV-2 : on met sur pied des préparations d'artillerie dignes de la bataille de Berlin, qui seront suivies dans les 24h d'une offensive générale contre les positions de l'OTAN.

Objectif du Pacte : 

Différentiel de puissance : 

Prévision de renforts de l'OTAN : 

Prévision de renforts du Pacte : 

 

Campagne 4 : Guerre au Nord

18 septembre 1985
La nouvelle a été confirmée par toutes les agences de presse occidentales: l'Union soviétique et ses alliés ont déclaré la guerre à la Suède et ont franchi les frontières de cet été neutre, le jetant en pratique dans les bras de l'OTAN.
Pour cette dernière, bien que satisfaite d'avoir un nouvel allié, la situation stratégique n'en reste pas moins sinistre.
Alors que l'armée norvégienne gardait l'espoir de tenir le goulot de Trondheim suffisamment longtemps pour que les renforts de l'OTAN arriven, la fin de la neutralité suédoise laisse ses flancs complètement ouverts aux manoeuvres soviétiques.
L'armée suédoise, la plus importante force mécanisée en scène, n'a pas encore mobilisé toutes ses troupes et le Pacte de Varsovie ne manquera pas l'occasion de tourner la situation à son avantage.
Pour l'OTAN, l'organisation d'une nouvelle ligne défensive est une question de survie.
Elle doit tenir suffisamment longtemps pour créer une force de contre-attaque et renverser la situation.
Pour le Pacte de Varsovie, il s'agit d'infliger un maximum de pertes à l'ennemi de façon à tirer parti de sa supériorité initiale.
Pour les deux, le contrôle des ports et des aérodromes est crucial pour le réapprovisionnement des troupes...

Objectif : 

Objectif secondaire de l'OTAN : 

Différentiel de puissance : 

Prévision de renforts de l'OTAN : 

Prévision de renforts du Pacte : 

 

© 2017 - Powered by e-cms - Site Community Network -Hébergé par NitroServ - A propos - Contact
ColdWarSpirit is a non-official fansite about Wargame™ and Act of Aggression™ - Wargame™ and Act of Aggression™ trademarks are the property of Focus Home Interactive and Eugen System.